top of page

La beauté de la cuisine et de l'alimentation est l'ouverture d'esprit. L'analyse des types de repas servis dans différentes cultures à travers le monde.


Pourquoi dans certaines parties du globe nous ne mangeons pas les repas attablés en famille, pourquoi certaines céréales sont privilégiées dans certaines parties du monde ?

Nous avons besoin d'avoir une attirance pour la nourriture, qu'elle nous fasse plaisir et nous donne envie de manger.

Le PER me permet de découvrir d'autres cultures culinaires (CM 36-2) avec les élèves, d'étudier les produits, les habitudes de consommation (CM36-4) et d'exercer un regard critique sur les modes alimentaires.


Grâce au PER, j'ai le privilège de pouvoir voyager avec les élèves à travers la nourriture. Nous faisons un tour du monde gastronomique, en intégrant les origines des élèves de la classe.

Chaque culture impose des goûts et des saveurs. Pour certains adolescents, il est très difficile de passer par-dessus la néophobie.

Image de radovan

La néophobie est décrite par C. Fischler (1990) comme la méfiance de l’inconnu : « L'enfant examine méticuleusement la nourriture : il soulève l'aliment, l'étudie sous toutes les coutures, trie dans son assiette, sépare et met de côté, ce qui suscite souvent l'irritation des parents. ». Nous pouvons étudier ces divers phénomènes et comprendre s’ils sont reliés à des cultures ou à des modes alimentaires.

La culture

bottom of page